Enter Achilles

Chorégraphie: Lloyd Newson | Réalisation : Clara Van Gool | Adaptation par pour l’écran : Clara Van Gool et Lloyd Newson; 1995

Enter Achilles était d’abord un projet scénique signé par le britannique Lloyd Newson. Fondateur de la compagnie DV8, Newson perfectionne depuis 1986 son approche du Physical Theatre, qualificatif qu’il a accolé à son art alors qu’il se trouvait mécontent du monde de la danse contemporaine en début de carrière. Toutefois, Newson travaille en grande majorité avec des danseurs sur ses projets, bien que ceux-ci soient tissés de théâtralité.

Dès le premier succès de Enter Achilles, Newson reçu l’appui de la BBC pour adapter sa pièce en vue d’une diffusion télévisuelle. N’ayant lui même pas l’expertise cinématographique de son ambition, il fera alors équipe avec la réalisatrice Néerlandaise Clara Van Gool, celle-ci ayant déjà travaillé avec la danse par le passé.

Ancrée dans le concret, bien que se permettant des digressions fantaisistes, Enter Achilles est un magnifique portrait du monde des pubs et de ces hommes qui, soir après soirs, s’y retrouvent pour relâcher la tension le temps de quelques pintes. Une pièce fort théâtrale, donc, mais où on communique à travers le mouvement, ou les rencontres se font dans la physicalité. Étude de la masculinité, de l’amitié entre homme, de leur rapports entre eux, Enter Achilles utilise la danse contemporaine pour tendre un reflet d’eux-mêmes à des hommes qui ne seraient toutefois peut-être jamais tentés de passer la porte d’un théâtre…

Les danseurs incarnent des personnages très définis, très typés. Ils sont machos, virils, tapageurs. Ils n’ont pas peur de tomber dans la vulgarité. Et pourtant, ils sont vulnérables, sortant parfois du stéréotype en laissant sortir un petit peu d’eux-mêmes, ce qui les met en danger par apport à leur appartenance au groupe.

Le lieux n’est pas qu’un décor : c’est un vrai milieu de vie et d’événements. On s’accoude au bar, on va fouiller dans le juke box, on trinque. C’est un lieu convivial et rassurant, un deuxième chez soi pour ces hommes qui se connaissent depuis des lustres. Les personnages dansent avec une pinte pleine à la main, cigarette au bec et utilisent une gestuelle truffée de mouvements de tous les jours, la chorégraphie étant imprégnée de ces codes sociaux et de ces attitudes publiques qui constituent leur univers masculin.

La caméra de Van Gool est simple, favorisant les plans larges et moyens, utilisant le gros plan presque exclusivement pour les visages, tentant généralement de favoriser la plus grande inclusion possible de la chorégraphie. Dans cette optique, le montage et les mouvements de caméra se font aussi discrets, laissant la priorité  aux interprètes et au mouvement de Newson. Notons aussi un décor qui, malgré qu’il tende à dépeindre une réalité palpable, sent le studio et les éclairages généraux qui manquent de nuances.

Bref: si le passage au cinéma permet à Enter Achilles de développer un potentiel réaliste et narratif qui restait peut-être plus abstrait sur scène, ce n’est pas tant par ses qualités cinématographiques que l’on trouve la force de l’œuvre, mais bien au travers de l’originalité du travail de chorégraphe de Newson et de l’interprétation magnifique de ses danseurs, ceux-ci trouvant avec leur nouveau médium un contexte qui leur est profitable. Si la pièce scénique est aujourd’hui un incontournable du répertoire de Dv8, c’est au travers de l’écran cathodique que la pièce a su rejoindre son plus large public et gagner ses lettres de noblesse.

Plein d’humour et de délicatesse, Enter Achilles est une pièce à la fois ludique et touchante, parfois déjantée mais toujours pertinente, offrant au travers de la danse le fruit d’observations sociologiques.

http://www.dv8.co.uk/projects/enterachillesfilm

http://www.claravangool.nl/

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s