Les Reines d’un jour de Pascal Magnin

Reines d’un jour | Réal. Pascal Magnin | Chor. Une collaboration des interprètes | 26min

Si les oeuvres en vidéo-danse s’approprient un langage du corps et une sensibilité kinesthésique qui leurs sont propres, soit différentes de ce que l’on retrouve dans une performance dansée live, elles s’approprient aussi une théâtralité toute particulière qui emprunte aux codes du cinéma, du théâtre de mouvement et du mime, et qui prend une nouvelle signification sous le sceau de la vidéo-danse.

Le réalisateur Pascal Magnin joue de cette dualité entre mouvement et théâtralité dans ses œuvres de vidéo-danse désormais célèbres, et le fait avec un dosage des plus efficace.

Parmi ses œuvres phares, Reines d’un jour et Contrecoup se trouvent en tête de liste, acclamées internationalement. Ces deux pièces filmiques se retrouvent d’ailleurs sur le DVD Dance for the Camera que nous vous avons suggéré dans une récente publication.

Nous nous attarderons ici à Reines d’un jour, une oeuvre créée spécifiquement pour l’écran.

Le film est inspiré d’une légende selon laquelle de mystérieuses jeunes femmes viendraient séduire les hommes d’un village montagneux, créant controverse et amusement auprès des autres villageois, avant de s’évaporer dans la nuit sans laisser de traces autres que les échos qui résonnent encore dans le cœur de ces hommes. Magnin tourne d’ailleurs son film dans la campagne, collaborant avec des figurants qui jouent leur propre rôle, celui d’habitant de ce village!

Le délicat équilibre entre la représentation poétique de la légende par les interprètes-danseurs et son incarnation concrète par la présence authentique des figurants du film est pour le moins déroutante, mais tout autant touchante. Dans une série de tableaux, les trois personnages hommes pris malgré eux dans les filets des trois femmes-sirènes se prêtent à un jeu tout en allers-retours entre taquinerie, séduction et échanges vigoureux. Jeunes et fous, les trois couples roulent et déboulent dans les montagnes herbeuses, soufflent littéralement les uns sur les autres pour se balayer du paysage (créant ainsi une magnifique séquence dansée en action-réaction), se lancent une bouteille de verre dans une farandole frénétique où tous s’entremêlent et chacun boit à la santé du prochain, se posent un instant et siestent entrelacés. Bref, ils incarnent tout simplement la légèreté et la beauté d’un jeu de charmes innocent.

Étrangement, et c’est bien ce qui fait la qualité de cette œuvre, la gestuelle proposée est d’une solidité technique magnifique, alors que les personnages, eux, semblent s’y glisser sans effort, nous laissant plutôt captivés par leurs états, leurs desseins coquins, leurs regards percutants. C’est là le défi que relève avec brio Pascal Magnin dans cette réalisation: utiliser une danse et des interprètes virtuoses comme véhicules pour incarner une histoire, des états de corps, des personnages, sans pour autant que ces mêmes interprètes ne soient pris en otage par le mouvement et ses impératifs dansants.

Les moments de danse et de théâtralité sont assumés et recherchés, et se succèdent tandis que le spectateur reste charmé par un arc qui surplombe la technique, celui d’une histoire qui se raconte à travers les corps, les visages et les paysages. L’apport des figurants, des rares moments de dialogue et des images de campagne montagneuse alimente le flot poétique d’une histoire enracinée dans une réalité concrète.

La danse y trouve sont chemin tout naturellement dans une chorégraphie collaborative des interprètes de l’œuvre qui, soulignons-le, portent ce film avec une maturité et une sensibilité hors du commun. De ce travail chorégraphique riche, Magnin saura tirer le meilleur, créant un maillage fort évocateur entre mouvement et cinéma où la technique est au service de la poésie.

L’extrait ci-dessous permet d’apprécier l’esprit de l’œuvre, mais pour en profiter pleinement, il faut se procurer le DVD…!

Publicités

Une réflexion sur “Les Reines d’un jour de Pascal Magnin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s