Secret Service ; Un film signé RUBBERBANDance Group

Chorégraphiée en 2002, Secret Service était d’abord une pièce de RUBBERBANDandance group créée pour la scène. En 2008, le directeur artistique et chorégraphe de la compagnie, Victor Quijada, décide de passer derrière la caméra et d’en tenter une adaptation pour le grand écran. Le résultat: Une pièce rythmée, sans temps mort, qui sait se faire drame d’espionnage.

Dans une chambre toute blanche, une femme en pleine psychose se remémore la mission tactique dont l’échec l’a menée à cette salle d’isolation où personne n’entend maintenant ses cris. On oscille entre le présent et le souvenir, entre les combats, la peur, la fraternité avec le reste de son équipe et sa solitude présente.

Secret Service est efficace, enchaînant les plans avec rapidité, la caméra ne se posant jamais nulle part, l’action ne prenant jamais vraiment le temps de souffler. On zoom rapidement à l’avant, on cherche son focus, on hésite sur notre cible; on passe alors du plan large au plan-rapproché, mais pour un moment seulement, juste le temps de ponctuer  la phrase chorégraphique d’un  respire, d’un œil qui cherche, d’un pleur silencieux. (On en vient à être curieux de connaître l’interaction professionnelle entre Quijada et son monteur Chris Stacey: Quel fut l’impact de cette collaboration dans la ré-écriture du matériel pour l’écran? Les scènes filmiques supposent un travail serré entre le chorégraphe et son monteur…)

Il y a aussi ces suspensions, cet usage ponctuel de ralentis qui savent délicatement mettre une emphase, nous garder en haleine pour un instant. De ce fait, Quijada trouve des moyens d’exploiter les spécificités de son nouveau médium, de soutenir son matériel chorégraphique dans une nouvelle forme, avec de nouveaux outils.

Une trame narrative est bien présente: On vous raconte une petite histoire de fiction, seulement, on n’utilise pas de mots. Le tout est soutenu par l’épique musique de Serguei Prokofiev, tirée directement du ballet Roméo et Juliette.

Bref, une courte pièce constamment en mouvement, avec laquelle on n’a pas le temps de s’ennuyer et qui rend le travail chorégraphique de RUBBERBANDance group plus qu’accessible à un large public.

Publicités

Une réflexion sur “Secret Service ; Un film signé RUBBERBANDance Group

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s