Pas de Deux

Réalisation: Norman McLaren | Chorégraphie: Ludmilla Chiriaeff

Lorsque Norman McLaren crée Pas de Deux en 1968 avec la chorégraphe Ludmilla Chiriaeff, il ouvre la voie à de nouvelles approches créatives pour les adeptes de danse à l’écran en explorant les possibilités qu’offre alors l’impression optique. Le mouvement à l’écran est créé à travers diverses manipulations de la pellicule (superposition d’images, décalage, durée d’exposition), décuplant les options chorégraphiques à partir du phrasé exécuté par les interprètes, alors que ces derniers peuvent être multipliés, dédoublés, etc. Utilisant les découvertes d’avant-garde du domaine du film au profit de la création chorégraphique, McLaren contribue à défricher de nouveaux sentiers pour la danse avec ce ballet virtuel.

index

Une foule de questions sont soulevées quant au caractère ‘sacré’ que plusieurs donnent à la performance live et aux implications de telles chorégraphies filmiques dans le portrait plus large de l’art dansé. À l’instar du développement de la photographie et de son impact sur celui de la peinture quelques décennies plus tôt, les nouvelles technologies du cinéma appliquées à la danse viennent à la fois bousculer et stimuler le milieu. Elles permettent de jouer autrement de son caractère éphémère, redéfinissant la notion de chorégraphie et la valeur d’un corps en mouvement… virtuel. La possibilité d’inscrire la danse et de capturer son essence fuyante en laisse plus d’un perplexe et dubitatif !

Un demi-siècle après le Pas de Deux de McLaren, le développement des nouvelles technologies en lien avec la danse reste un sujet chaud et riche en débats!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s