Regards Hybrides: entre plateforme virtuelle et rédaction de contenus

Déjà août 2014, plus de deux années après le lancement de notre plateforme spécialisée en mai 2012. Durant cette période, nous avons déployé temps et énergie à faire circuler les ressources et à mettre en commun les expertises autour de différentes initiatives combinant la danse et l’écran.

À ce jour….

  • Nous avons été invitées à présenter notre projet et à partager notre expertise lors de conférences et événements reliés à la danse/au cinéma au Québec, en Ontario et en France;
  • Nous avons été sollicitées afin de créer des capsules journalistiques sur différentes compagnies oeuvrant dans le domaine de la danse à l’écran, notamment pour la Bourse Rideau;
  • Nous avons participé à des jury et comités consultatifs;
  • Nous avons offert nos services de commissariat en rassemblant des oeuvres qui puissent dialoguer lors de soirées de projection;
  • Nous avons rédigé plus de 30 articles, compte-rendus, critiques et portraits, publiés sur regardshybrides.com;
  • Nous avons accompagné des artistes dans leur processus de création;
  • Nous avons mis à jour différentes sections de notre plateforme afin de prodiguer aux artistes des liens pertinents vers des ressources, festivals et publications sur cet art hybride;
  • Et finalement, nous avons mis sur pied deux formations professionnelles en collaboration avec Circuit-Est Centre Chorégraphique lors desquelles les participants rencontrent des experts venus de l’international (2013 et 2014).

Bien que portées par l’enthousiasme du milieu professionnel et amateur autour de nos initiatives, nous n’avons pas obtenu le financement nécessaire au maintien et au développement de notre projet.

Étant toutes deux occupées à différents projets professionnels, la création de contenus et la gestion légale/administrative de ceux-ci ne nous est plus possible sans ce financement.

Ainsi, nous avons décidé de maintenir les sections permanentes de notre plateforme et d’y mettre à jour annuellement les liens vers les ressources et festivals spécialisés en danse à l’écran, mais nous mettrons en veilleuse la rédaction d’entrevues, de portraits, de critiques et de contenus artistiques, bien que cet aspect était au coeur de nos préoccupations et objectifs en fondant REGARDS HYBRIDES.

Tandis que les projets de plateformes virtuelles se multiplient, il reste intéressant de se questionner sur la nature de ces initiatives et sur la qualité, voire la rigueur des contenus qui s’y trouvent. Après moult rencontres et démarches auprès de différents bailleurs de fonds, nous constatons qu’il est très simple de trouver du financement pour la création/programmation de telles plateformes, mais que le financement pour en alimenter les contenus rédactionnels se fait rare. À titre d’exemple, il aurait été très simple pour REGARDS HYBRIDES d’obtenir du financement pour créer un nouveau site en remplacement de celui que nous possédons déjà sur wordpress, mais que cet argent n’aurait pas pu être dédié à la rédaction des contenus une fois le site recréé. Bref, l’ère du numérique se déploie et avec elle plusieurs questionnements émergent, qui méritent qu’on s’y penche.

Nos services à la carte restent ouverts à la communauté au cas par cas et nous espérons que les graines semées depuis deux ans soient porteuses d’un développement rigoureux pour la discipline.

E vous remerciant de nous avoir suivies, nous vous disons merci de votre soutien et espérons vous retrouver dans le très stimulant intervalle où se côtoient danse et cinéma!

 

Priscilla et Claudia

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s